La côte a la cote

Juillet 2021 | Gimber gems


Les vacances en Belgique n’ont jamais été aussi populaires que ces dernières années. Et à raison, car notre plat pays a énormément à offrir. Qui d’autre peut se targuer d’avoir une « reine des plages », doublée d’une « Venise du Nord » à un jet de pierre à l’intérieur des terres ? Un arsenal de pêcheurs de crevettes toujours actifs ? Une réserve naturelle que nous partageons avec nos voisins du nord en parfaite intelligence ? Des flambeurs de Knokke-la-Mondaine aux naturistes de Bredene, à la côte belge, il en a pour tous les goûts. À tel point qu’il est parfois difficile de faire un choix. Car on peut rapidement se perdre dans une telle richesse.Nous avons donc pris l’autoroute de la mer pour vous dénicher quelques joyaux.

Caprice

Sint-Kruis

À Sint-Kruis, nous entrons chez Caprice, une boutique de vêtements dont on ressort plus beau qu’on y est entré depuis 2011. Marylinn Buyck a la mode dans le sang : « Comment pourrait-il en être autrement ? Mes parents ont tenu leur propre boutique de vêtements pendant 43 ans ! » Cela fera bientôt dix ans qu’elle s’est jetée dans le grand bain et elle n’a jamais regretté son choix.« Je suis convaincue que le destin vous sourit aussi longtemps que vous faites ce qui vous rend heureux. »

Et il suffit de flâner dans les rayons pour s’en convaincre. Ils débordent de noms à consonance italienne et de tissus au toucher luxueux, le tout à des prix très abordables. Chaque semaine y entre quelque chose de neuf que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Sauf sur Instagram et Facebook, où Marylinn fait la promotion de ses articles avec la même passion que quand il s’agit d’habiller un client. Chez Caprice, on est particulièrement attentif à la coupe.


« Pour les pantalons surtout, c’est essentiel. Un peu lâche ? Pas de problème. Mais il ne doit pas s’élargir. Il faut se sentir bien dans ses vêtements ! »

Mais aussi dans sa peau. Car Marylinn est profondément convaincue que l’on est ce qu’on mange, et elle joint le geste à la parole. Depuis des années, elle mange et elle boit sain, en commençant par un shot de Gimber tous les matins. « Parfois pur, parfois avec de l’eau bien fraîche ou un jus de fruits. Ce coup de fouet quotidien me permet de commencer chaque journée avec des vibrations positives. »


« Si Caprice était un mocktail, ce serait un Ananas Ginger Ale. Frais, doux et ensoleillé, mais avec un caractère très marqué ! »


Quelque chose qui, comme les vêtements de Caprice, ne déparerait pas dans un bar de plage d’une île exotique. Ou, à défaut, de la côte belge...

Escape

Blankenberge

À Blankenberge, c’est à peu près la même histoire, à quelques nuances près. Car Joëlle De Bruyne aussi est née dans une boutique. Mais contrairement à Marylinn, elle a délibérément choisi de ne pas suivre les traces de ses parents et grands-parents. « J’ai fermé Scarpo, mis l’immeuble à nu et ouvert un tout nouveau concept store en 2018. »

Le résultat est impressionnant. En faisant la part belle à l’expérience Escape se révèle en feelgood store où :

Il fait bon se perdre dans ses pensées et rêver d’ailleurs.

« Nous aimons les matériaux naturels, mais aussi les couleurs et le végétal. Chez nous, vous trouverez toujours un bel assortiment de plantes tropicales fraîches aptes à transformer votre maison ou appartement en une véritable jungle urbaine. »


Outre cette bonne dose de vert, la déco fait main en provenance du monde entier vous ouvrira les portes de nouvelles cultures. De quoi donner une touche bohème éclectique à un intérieur et échapper à la grisaille quotidienne.


« Nous importons aussi des saveurs du monde entier. Un taste corner était indispensable dans ce concept, et Gimber en était le complément idéal. Les clients en sont fous et mon compagnon l’intègre dans les recettes les plus délicieuses. »

Home by Lily

Ostend | concept store

Il y a toujours quelque chose à faire à la côte. Si vous êtes en mal d’inspiration, la meilleure solution est sans doute de flâner au hasard dans les rues d’Ostende et de vous laisser surprendre par ses innombrables petits endroits sympas.


Notre liste de trésors cachés ne serait pas complète sans « Home by Lily », une belle histoire qui s’articule autour d’un magasin, d’un webshop et d’un appartement de vacances. Une histoire écrite par la jeune maman Ellen Distave, presque sans s’en rendre compte. « Quand j’étais enceinte de mon deuxième enfant, j’ai pris conscience que les allers-retours au bureau ne seraient plus tenables. J’ai alors appris d’un couple d’amis qu’ils souhaitaient une petite sœur pour leur boutique « Lily » à Malines. Le soir même, nous trinquions à notre future collaboration. J’ai inauguré le magasin deux mois plus tard et quand Sam est venu au monde quatre mois plus tard, sa maman était indépendante. »

La boutique est fraîche, joyeuse et élégante, et plaira sans nul doute à un large public. « Chez moi, les marques durables qui veulent écrire une histoire à long terme partent toujours avec une longueur d’avance. Si en plus elles sont belges, elles ont toute mon attention. » Quand nous demandons à Ellen de décrire son mix de marques, elle le compare à un mocktail : Gimber, jus de pomme, eau pétillante et zeste de citron. « Très rafraîchissant, léger, vif. »

Nordsø

Oostduinkerke | Coffee bar

Même hors saison, la côte belge a énormément à offrir. Car bien qu’elle nous évoque avant tout les serviettes de bain et les crèmes glacées qui fondent, l’appel de la mer du Nord ne disparaît pas avec le soleil d’été. Et si la force brute des vagues hivernales est surtout appréciée des surfeurs, le romantisme inhérent à une côte battue par la tempête séduira un large public. Quoi de mieux qu’une belle tasse de café pour contempler le spectacle et se plonger dans les richesses de la côte ?

À Oostduinkerque, Dorien Lammar nous guide d’un pas déterminé vers son Nordsø.


« La mer du Nord, c’est l’amour de ma vie, elle l’a toujours été. Et quand j’ai croisé cet endroit par hasard, je n’ai pas hésité une seconde à abandonner notre résidence secondaire pour un port d’attache permanent. »

Le coffee shop respire le calme, cette bonne humeur chaleureuse qui vous réchauffe l’hiver et vous rafraîchit les jours d’été, un endroit où l’on se réfugie pour échapper à la foule. Et c’est exactement ce que souhaitait Dorien. « Nordsø signifie mer du Nord en norvégien. À mes yeux, la combinaison du caractère sauvage de notre mer et de la nature préservée de la Norvège constitue le mariage idéal. »

Tant le lieu que la carte respirent cette pureté que ne peut incarner que la Scandinavie. « Délicieux, sain et pur », pour reprendre les termes de Dorien. Les produits qu’elle vend le sont aussi, comme celles et ceux qui en sont à l’origine. « L’histoire doit être cohérente, mais je fais tous mes choix au feeling. J’aime manger et boire sain, naturel et local. Ici, vous ne trouverez rien que je ne défends pas à 100 %, en tant que citoyenne et cliente. »

Si le mode de vie scandinave peut paraître froid, l’approche de Dorien ne l’est pas du tout. Elle est complètement passionnée dans tout ce qu’elle fait. « Hot ’n’ spicy, un peu comme le Gimber. Ce boost d’énergie que me donne le Gimber est le même que celui que me procure chaque contact avec un client. »

Vous le voyez, il y a toujours quelque chose à faire à la mer. Et si cette liste est sans doute la crème de la crème, ce n’est aussi que la pointe de l’iceberg. Laissez-vous emporter par le vent de l’Ouest et partez à la découverte de la côte belge. Avec un mocktail rafraîchissant à la main ou un thé fumant au Gimber dans votre mug, le message est toujours le même. Osez la vie !

Panier